Vous êtes ici : Adopte Un Vélo » Blog » Choix et entretien du casque à vélo

Blog

Choix et entretien du casque à vélo

Il est toujours agréable de faire de bonnes affaires en courant les vide-greniers, en surfant sur les plateformes dédiées et en se rendant dans les friperies. Si les objets de seconde main permettent de passer à la vitesse supérieure de l’économie circulaire, tous les objets de seconde main ne sont pas bons à prendre. C’est le cas notamment des sous-vêtements, des brosses à dents ou encore des maillots de main pour des raisons évidentes d’hygiène tout comme des casques de vélo si l’on compte mouiller le maillot. Les casques de vélo ne peuvent être de seconde main, ils sont conçus pour protéger un seul et unique incident. Comme les dommages subis ne sont pas toujours visibles, mieux vaut acheter un casque de vélo neuf tous les cinq ans pour avoir une protection optimale. 

Vous vous apprêtez à choisir votre casque de vélo pour circuler en ville ? On vous en dit plus sur les astuces pour faire votre choix, mais aussi lui assurer une plus grande longévité. 

Choisir un casque et opter pour le bon 

Itinéraire, véloroute, piste cyclable et voie verte, les aménagements cyclables ne manquent pas pour se déplacer à vélo. Alors pour trouver un casque de vélo design et confortable, rien de tel que de le choisir couvrant. Pour se prémunir des effets d’un choc à la tête, le casque de vélo doit couvrir correctement l’arrière de la tête. Ainsi, il permettra de se protéger contre la pluie. Bien que secondaire pour certains, la présence de la visière à son utilité pour protéger du soleil et des insectes. Bien entendu, il convient d’opter pour un modèle qui présente plus ou moins d’aération pour que cela soit le moins pénible côté chaleur lors des trajets. En général, les aérations sont situées sur l’arrière du casque. Constitué d’une coque extérieure d’un seul tenant, il convient de porter une attention particulière à l’intérieur de la coque. Devant épouser la forme du crâne sans serrer, l’aspect esthétique compte aussi pour beaucoup. Le but étant de porter le casque (même si cela n’est pas obligatoire pour les adultes), autant miser sur un modèle au design particulièrement soigné. Heureusement, la gamme de casques de vélo de ville est assez large pour faire de cet objet un véritable accessoire de mode. 

Choisir un casque de vélo et le porter correctement

Aucun casque aussi parfait soit-il ne peut protéger s’il n’est pas correctement porté. La première des choses est donc de s’assurer que ce dernier est à la bonne taille. Alors, à l’aide d’un mètre ruban il faut connaître le tour de tête (à l’aide d’un mètre ruban souple, mesurer la tête en le positionnant au milieu du front et sur la base occipitale) et se rapporter au guide des tailles du fabricant pour trouver le bon. Ce dernier doit être confortable, ni trop serré ni trop lâche. Pour l’ajuster, le casque doit protéger le front, en général il faut compter deux doigts au-dessus des sourcils pour le positionner convenablement. Les sangles ne doivent pas recouvrir les oreilles, la sangle de la bouche doit être serrée fermement sans étrangler ni  gêner (positionnée sous le menton contre la gorge). Ensuite, l’idéal est d’opter pour un modèle disposant d’un système d’attache par aimant pour ne pas passer son temps à faire les réglages. Pour vérifier que le casque est convenablement porté, il suffit de secouer la tête pour vérifier qu’il ne bouge pas, qu’il ne fait pas mal

Choisir un casque de vélo et en prendre soin 

Parce qu’un casque de vélo ne peut assurer une résistance optimale aux chocs sans un minimum de soins, mieux vaut l’entretenir régulièrement. La longévité du casque dépend de l’attention qui lui est portée. Avant et après chaque utilisation, il faut vérifier l’état de la jugulaire, mais aussi nettoyer le casque au besoin. Après dépoussiérage à l’aide d’un chiffon doux, il faut le nettoyer et l’entretenir fonction de la matière qui le compose (si ce dernier est en cuir, les astuces pour nettoyer le cuir des voitures peuvent s’appliquer pour prendre soin du casque). Si les éléments à l’intérieur du casque s’enlèvent, ces derniers doivent être lavés à la main à l’aide d’un savon doux et séchés à l’air libre (sans contact direct avec une source de chaleur). Tout comme les sacs à main de luxe, le casque de vélo est livré lui aussi avec son sac protecteur et sa boîte de rangement. Utiles pour éviter les rayures, les détériorations, les projections, il convient de ranger le casque à vélo dans son sac puis dans sa boîte d’origine après chaque utilisation. Boîte qui sera tenue à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur.

Participez en donnant votre avis !